01.2020

Partager sur  
Facebook Pinterest Twitter google +

Le cannage est de retour !

Tout d’abord, nous allons vous expliquer la technique du cannage.
 
Le cannage est un tressage de cannes de rotin destiné, au début, à confectionner l’assise, le dossier ou les joues d’un siège.
Le prix d’un objet fait en cannage est parfois couteux mais il y a une explication. Il faut avoir conscience que la réalisation d’une assise de chaise en cannage traditionnel et fait manuellement demain 10 à 15 heures de travail et beaucoup plus de temps pour des meubles plus volumineux.
 
1001 déclinaisons
 
Aujourd’hui, le cannage est décliné en meuble, assise, luminaire et accessoires en tout genre.
Les tendances « tropicale » et « Art déco » sont à l’honneur ! Le retour en vogue du fait-main et du rotin, désir d’authenticité et de durabilité des objets font fureurs : le cannage profite d’une parfaite conjoncture pour regagner nos intérieurs.
En recherche de touches ethniques, le cannage s’installe dans toutes les pièces. Certains l’ont même adopté en tête de lit.
Des designers, tels que le brillant duo GamFratesi l’ont également utilisé pour leur canapé « Targa » très marqué par le style années 20.
Le cannage n'a plus rien de kitsch. Qu'il s'agisse de la matière cannée ou du motif qui est repris sur du papier peint ou du linge de maison, le cannage possède actuellement une popularité considérable.
 
Son entretien
 
La durée de vie d’un meuble en cannage peut dépasser les 20 ans. Mais bien que solide et robuste, il demande tout de même de l’entretien.
Il faut de temps à autre, veiller à l’humidifier à l’aide d’une éponge ou d’un pulvérisateur ou encore, le nourrir avec de la cire incolore.
Ce matériau est du bois, il faut donc éviter les endroits humides (salle de bains ou cave) qui pourraient faire gondoler le cannage.
Et pour éviter que celui-ci ne décolore, éviter aussi l’exposition au soleil !
 
 

Réagissez, Partagez vos commentaires avec nous !

Partager sur  
Facebook Pinterest Twitter google +